Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Infos

Contactez nous à l'adresse suivante :

provinsrugbyclub@orange.fr

06 89 04 15 74

 


 

passionnés sont venus

 


 

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog

dont    sur ce blog.

 

 

 

Saison 2014/2015
 

labellisation de l'école de rugby .

développement du rugby loisir

accueil des sud  africains de settlers college

Tournoi les medi'ovales les 1,2 et 3 mai 2015

voyage en afrique du sud en juillet 2015

  

N'oubliez pas le blog special pour le tournoi
http://rugby-gouaix-provins.over-blog.com/

 

 

Mémo

horaires des entrainements 
Vieux crampons
: jeudi 20 h

Séniors : mardi et vendredi, 20h00

U18 : mardi 18h30, vendredi 18h30

U16 lundi 18h30, jeudi 18h30

U14 mardi 18h30, jeudi 18h30

U12 mercredi 17h30

U10 mercredi 18h00

U8 :  mercredi 17h30

Féminines : mercredi 19h30, vendredi 19h

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 09:21

Quelle journée !!! les filles pour leurs deuxième journée de championnat ont terminé sur la deuxième marche du podium derrière une terrible équipe du CD 93.

                                      

Certe, certains retiendrons que c'est un point du réglement méconnu  du corps arbitral qui envoie l'équipe féminine lutter pour la première place au détriment de Nanterre, mais il faut se dire que les filles ont répondu présentes lors de leurs matchs de poule, en gagnant contre l'équipe de Paris XV 35 à 00 et en faisant match nul, 19 partout, contre une belle équipe de Nanterre.

   

Tout se joua aux "tirs au but" où les filles mirent en application la régle du "passera, passera pas" qui effectivement fît sont effet sur les nombreux spectateurs présents.

                        

L'équipe féminine joua le match pour la première place, qui vit la victoire de la terrible équipe du CD93, cette dernière joua sur les individualités de deux  joueuses dans un match rugueux et quelques fois à la limite de la violence, mais les filles ont démontré toute l'envie qu'elles avaient en ne lachant rien et en répondant par du jeu, qui malheureusement ne fût pas suffisant.


Le classement de cette journée :

1er          CD93 (1)
2ème       Provins
3ème       Nanterre
4ème       CD93 (2)
5ème       Fontenay aux Roses
6ème       Paris XV


                              

Je souhaite un bon rétablissement à Sophie repartie du stade avec les pompiers, elle pourra rejoindre l'équipe dans une dizaine de jours et un grand merci à tous ceux qui ont contribué à faire de ce dimanche une belle journée de Rugby.
Repost 0
Published by Lionel - dans Equipe féminine
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 07:36

Des premières nous en avons eu à Provins :

La nouvelle zélande , l'afrique du sud , la thailande et des tas d'autres pays....

Des titres de champions...

100 puis 200 licenciés...

mais DIMANCHE MATIN 9H30 , Nous aurons le premier match à Domicile de notre équipe féminine.... donc c'est le lieu incontournable de dimanche MAtin ......

et quelque chose me dit que la bande à lionel , vianney et Valentin ne veut pas décevoir....



Repost 0
Published by Bénévoles - dans Equipe féminine
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 13:31
Quelle sale nouvelle, le grand guerrier apache, sage d'entre les sages nous a quitté en Belgique.
surnommé par les anglophones Weris MyKey, on lui devait notamment la célébre maxime reprise dans les campagnes briardes "un sioux, c'est un sioux" ou "Indien vaut mieux que deux tu l'auras pas"

IL sera heureusement remplacé par son fils spérituel "Allred saufshort" dont nous saluons l'arrivée :
Repost 0
Published by Bénévoles
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 17:33

Benjamins et minines en déplacement à Chelles ont connu des fortunes diverses.
1 defaite et une victoire pour les moins de 15 contre deux défaites que nous qualifieront d'honorables par le score pour les moins de 15.

papa et maman coach et leurs petits moineaux........ (désolé)


Gros manque d'agressivité pour les premiers parties, couplé a des erreurs de choix tactiques (la main quand il fallait le pied et inversement), ont permis aux adversaires du moment de prendre un net avantage.

et puis le réveil, mener 20 à 0 par Chelles à la mi-temps, Provins marqua 14 points sans en concéder un seul, de quoi laisser des regrets. Le terrain- pataugeoire n'aidait certes pas le jeu à la main, mais il était le même pour toutes les équipes. Il faudra peut être penser à emmener des vrais crampons; les "moulés" en hiver, c'est loin d'être le top.


Bravo au talent d'or : Victor pour ses percées extraordinaires (il a commencé en septembre) et bravo également à la C.... d'or, Thomas M, auteur d'un geste certes respectable dans l'esprit de fraternité qui doit animer une équipe mais , hélas, bêtement interdit par le réglement et réalisé à la vue des 50000 spectateurs présents dans les tribunes. ( en fait, j'exagère, il n'y avait pas de tribune...).

Rendez vous samedi 14/11 à 13 h15 aux pompiers  déplacement à Lagny pour les JDF. Attention, voyage en voitures perso donc places limitées.
Repost 0
Published by Bénévoles
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 15:33
Poursuivant une œuvre  impie qui vise à dévoiler à tous, ce qui, jusqu'alors, restait dans le sein de la famille Rugby, je franchis une nouvelle étape en plaçant un micro-espion au cœur même de l'énigme absolue, cette masse fumante, mouvante et combattante qu'on nomme mêlée !

    Le protège-dents ne fait pas taire ces mastodontes qui en disent bien plus lors de ces joutes fratricides, ces combats d'entre-soi, ce seul et vrai moment de Rugby qui se déroule si loin des pénibles gazelles. Là, les mots sont aussi brefs que le combat est intense, mais ils pèsent du poids de l'intensité qui règne dans la bataille.

    Beaucoup les pensent taiseux car ils ne sont jamais venus laisser traîner une oreille dans la cage aux fauves. Les piliers et les talonneurs sont avares de mots quand le match est terminé parce qu'ils se consacrent à la nécessaire sustentation de ces corps qui en demandent toujours plus. Ils n'éprouvent plus le besoin d'échanger avec des gens qui décidément ne comprendront jamais rien à la subtilité de leur art.


    Entre eux, quelques regards suffisent pour se rappeler de ce qui vient de se jouer à l'écart du regard des spectateurs, dans ce huis-clos mystérieux, à eux seuls offert. Ils se moquent bien des envolées lyriques relatant les folles chevauchées des joueurs aux semelles ailées. Ils savent que les têtes qui se choquent, les épaules qui se vrillent, les sternums qu'on emprisonne les reins qui ploient, les cuisses qui durcissent ça ne touchent pas beaucoup dans ce monde d'apparence.

    Ils se taisent et se rappellent d'un clin d'œil déjà tuméfié, les quelques brefs échanges qui ont accompagnés ces têtes-à-tête puissance trois.

    Il y a toujours l'inénarrable vierzonnais qui parle un polonais javanais avant chaque entrée en casque. Il déstabilise par le verbe et par un savoir faire qui ne dit pas son nom. Il y a le talonneur coquin, bateleur intarissable qui profite de la promiscuité confraternelle pour chercher à vendre une vieille golf imaginaire. Il y a le fanfaron déroutant qui promet le septième ciel à des homologues qui ne goûtent que très modérément ces propos si hautains. Il y a un membre des renseignements généraux qui se pense encore en mission d'infiltration et sème la haine à tour de mots assassins. Il y a toujours un géorgien de service qui découvre la langue par le biais des grossièretés les plus scatologiques qui soient. Il y a encore un simulateur couineur qui geint à tout bout de champ avant que d'imposer une épreuve de force qui est d'autant plus terrible qu'il avait endormi son monde. Il y a l'agent de voyage, celui qui promet l'enfer au futur visiteur et qui oublie souvent de tenir ses engagements. Il y a parfois l'occasionnel, l'improbable de service, le caprice d'entraîneur qui se trouve parachuté dans l'enfer et qui pleure sa mère, les larmes dans les yeux.


    Les mots sont rares pourtant, les regards en disent bien plus long. Ces quelques échanges viennent prendre à contre-pied, donner une distance factice à cette redoutable épreuve. Ils préparent le choc, le déplacent dans le champ de l'éloquence avant de retourner dans la démence des corps qui ploient.
   
    Tout est là pour déstabiliser, bluffer, leurrer le colosse d'en face. On joue un poker menteur frimeur avant que de mettre son cœur et ses c… dans la bataille. Parfois, les mots n'ont plus de poids, la force a choisi son camp et la reculade remplace la dérobade. Les premières lignes à cours d'argument se retournent vers les tracteurs, ces deux garçons silencieux qui n'ont pour unique réponse qu'un coup de marteau qui déclenche la foudre et la colère académique.

    Les hommes se relèvent et remplacent leurs moulins à parole par des moulinets de phalanges maladroites qui font bien plus de vent que de mal. Si l'argument a porté, de nouvelles conversations mondaines reprendront jusqu'au déluge suivant où quelques cartons priveront momentanément certains  de ces débats insolites et discrets.

Simplement beau
Repost 0
Published by Bénévoles - dans Le Club
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 21:41


Nos cadets toujours invaincus sont en photos dans le Midol de la semaine ( Le midol pour les personnes qui ne sont pas tombés dans le rugby tout petit c'est LE JOURNAL du Rugby  )

Nous cherchons des jeunes moins 17 ans pour venir avec nous en Afrique du Sud ....et nous n'arrivons pas a combler les dernières places... 

Alors quelque soit votre club nous vous attendons...


Repost 0
Published by Bénévoles
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 20:02

 

1 défaite, 2 victoires, voilà le bilan de la première journée de championnat de l'équipe féminine.......mais que ce fut difficile !!!

Commençant directement, sans Clémence forfait de dernière seconde, par l'équipe la plus expérimentée du plateau, le CD 91, les filles débutèrent de la plus mauvaise des façons et prirent le match totalement à l'envers; pas de vitesse, pas de soutien etc etc.... et essuyèrent un cinglant 25 à 00 par une équipe bien en place et jouant seulement sur nos fautes.

Le deuxième match opposa les filles de Provins contre l'équipe de Vincennes et les filles sortirent petit à petit de leur torpeur pour enfin retrouver leur rugby, résultat première victoire 15 à 00.

Finissant deuxième de leur poule, les filles rencontrèrent en match de classement le Rugby Sud 78 pour la troisième place du plateau.
Libérées par leur première victoire, les filles ont démontrées tout leur "savoir faire" et leur envie dans ce match qui, disont le, fut très complet, attaque au large, défense agressive avec de nombreux plaquages et un plaisir de jouer retrouvé qui les propulsèrent à la troisième place du plateau avec une victoire 25 à 10.

                                                                                    
                                

Certe deux victoires pour une défaite c'est bien pour une première.....mais que ce fut difficile !!!

Un grand merci aux parents ayant effectués le déplacement et surtout à Séb pour les feuilles de matchs.

Prochain rendez vous pour l'équipe féminine dimanche 15 novembre 

                              à  PROVINS !!!!!





Repost 0
Published by Lionel - dans Equipe féminine
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 10:22

Ce dimanche 8 novembre, nous recevons la très belle équipe de Méru qui vient, comme nous, de monter en deuxième série cette année. Elle caracole en tête de notre poule et ce sera donc un vrai test pour nos séniors, à 15h sur le pré. Venez nombreux les encourager, nous comptons sur vous !

Repost 0
Published by Bénévoles
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 10:06

l'article n'est pas de nous mais d'un site de rugby ... qui mérite d'être consulté - des articles sympas...
http://www.chroniques-ovales.com/


Déguisements onéreux.


    Cette fois, à n'en plus douter, notre Rugby marche sur la tête de gondole des marchands d'équipements sportifs. Nous sommes entrés de plein pied dans l'ère de la vêture qui « flashe », et du détail qui tue nos valeurs et le reste !

    Les enfants des écoles de Rugby sont grimés des crampons à la touffe de cheveux. Ils sont devenus les mannequins sandwichs des marques et des envies, de l'imitation et de la conformité. Les panoplies de Zorro ou de Thierry La Fronde sont depuis longtemps rangés dans les armoires à souvenirs obsolètes de leurs pères. Aujourd'hui, les nouveaux « Robocops » s'affrontent sur nos stades dans des joutes plus vestimentaires que rugbystiques.

    Ces, de plus en plus chères têtes blondes, brunes ou rousses, doivent être épargnées de la plus petite estafilade. Le casque prolifère bien plus vite que la grippe A et impose ses couleurs douteuses. Les bambins sont maintenant casqués du matin au soir : le silence, le soleil, la pluie et les coups au Rugby sont autant d'ennemis dont il faut se préserver. Quand le bonnet de nuit reviendra à la mode, la boucle sera bouclée et leurs têtes resteront couvertes 24 heures sur 24.

    Puis, le détail le plus judicieux de cette panoplie somptuaire, le protège-dents encombre des palais baveux par la faute de cet intrus. Le modèle le plus simple, thermo-formé en dernière minute dans une casserole douteuse est le plus répandu. Il traîne souvent dans des poches, sur la pelouse ou au fond d'un sac pour le plus grand bonheur des bactéries.

    Sous un maillot qui ne tient plus jamais lieu de défroque indigne et reprisée, des bourrelets annoncent à n'en point douter la présence réconfortante d'une épaulière moderne. Le petit hésite à s'engager dans le combat mais il est paré pour la guerre de tranchée …
    Les cuissards, de plus en plus souvent colorés, parfois renforcés de protections superfétatoires, dépassent de shorts en satin parce qu'ils le valent bien. La mode s'impose partout et le slip kangourou d'autrefois n'a plus rien à faire sur un terrain de rugby, même en Australie !

    Sous des bas de plus en plus saillants aux effets dynamiques obtenus par des bandes astucieuses, un nouveau bourrelet confirme la présence de protège-tibias. Le péroné peut aussi bénéficier de la chose renforcée, mais il n'a pas eu le droit à la citation pour des raisons obscures qui ne m'appartient pas de dévoiler ici.

    Un détail singulier nous fait relever les yeux. Le petit mannequin sportif porte des mitaines même si les premiers frimas n'ont pas contrarié les moins convaincus. Des picots  assurent, d'après le fabricant, une parfaite maîtrise de l'engin par temps pluvieux et permettent d'accéder à une technique individuelle d'exception sans fournir d'efforts inconsidérés.

    Enfin, le fin du fin, le nec plus ultra de l'élégance de façade : la paire d'escarpins à crampons. Bicolores le plus souvent, brillants de mille reflets, dissimulant au regard des lacets jamais tout à fait bien noués, la chaussure est devenue la référence esthétique absolue. Le détail pourrait avoir son importance sur un parquet ciré ou dans une salle de réception. Mais sur des terrains boueux, le caprice n'est qu'artifice illusoire et de bien courte espérance de vie.

    Au bord du terrain, un sac à pantoufles pend le long de la rambarde. Un petit espace de rangement supplémentaire pour ce bijou de la cordonnerie sportive. Un achat de plus, une dépense supplémentaire pour frimer à satiété. Le sac de sport, le deuxième élément gigogne, lui, est doté de roulettes. Le rugby est un sport de force mais il est inutile d'exercer ses biceps dans le transport de sa tenue de scène. L'artiste n'est pas là pour se fatiguer mais pour briller de mille feux !
   
    Et pendant ce temps, les clubs hésitent à augmenter le prix des licences et tirent le diable par la queue pour proposer des goûters de plus en plus sophistiqués, ça va de soi !
Repost 0
Published by Bénévoles - dans Le Club
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 08:25

Tout d'abord des nouvelles de Kevin agressé stupidement et dangereusement  par un joueur de Coulommiers qui n'a rien a faire sur un terrain de Rugby: il va bien plus de peur que de mal ...
Mais que font des individus comme cela sur un terrain !!!!

D'un point de vue résultat, les provinois volontaires ont défendu fierement leur couleur et ont vaincu les collumeriens par 15 à 8. malgré un pack plus leger , ils n'ont pas donné leur part aux chiens et les progrès de certains joueurs font plaisir a voir , maintenant tout le monde doit passer encore une étape afin d'avoir des chances dans un championnat qui va devenir palpitant.

un point a travailler : gérer les fins de matchs.... l'an dernier cela n'avait pas été bien fait et la qualif s'était envolée.. hier c'est passé ... mais dans la douleur...

 pour les juniors , les 12 valeureux sur les 16 ou 17 licencies... se sont battus et ils ont montrés des progrés ... bien que sur la vivacité balle en main , il y a encore des progrés a faire ...

Un travial sur les appuis ....

Présence aux entrainements des cadets et juniors , c'est la base ... ne l'oublions pas... si non pas de résultats possible...
motivez aussi vos amis....







Repost 0
Published by Bénévoles - dans Equipe Cadets
commenter cet article